Geekehome

WordPress et ses 7 meilleurs plugins SEO

Le système de gestion de contenus WordPress est réputé pour être SEO friendly.

Toutefois, il convient de l’enrichir avec certains modules pour favoriser l’indexation et la visibilité de ses pages dans les moteurs de recherche. Découvrons dans ce guide les 7 extensions qui vont dans ce sens.

 

1. All in One SEO

Débutons ce tour d’horizon des outils incontournables par l’une des extensions plébiscitées des référenceurs et plus généralement des experts du webmarketing. Il s’agit d’All in One SEO qui comme son nom le suggère rassemble tout ce qui peut se rapporter aux optimisations pour les moteurs de recherche. Il est tout d’abord possible de modifier aisément les titres de chaque page ou article et de renseigner leur méta-description. S’ajoutent à ces aspects la prise en charge de Google AMP ainsi que la génération du sitemap.xml, un fichier relativement important pour les plateformes comportant de nombreuses pages. À la différence de Yoast SEO, All in One ne propose pas d’outil complet d’analyse de contenu. Il évite aux plus négligents de présenter des contenus dupliqués identifiés sur d’autres sites WordPress et demeure compatible à 100 % avec PHP7.

 

2. WP backlinks

Tous les efforts consentis pour optimiser ses contenus peuvent rester vains si aucune stratégie de netlinking n’est mise en oeuvre. Ainsi, on vous encourage vivement à vous démener pour que d’autres sites internet — en particulier des plateformes d’une thématique similaire à la vôtre — fassent des liens vers votre page d’accueil et d’autres pages, si possible celles qui favorisent la conversion. Avec WP Backlinks, c’est un jeu d’enfant d’identifier ce que Google considère comme des « recommandations » qu’il valorise. La version gratuite vous donne seulement des informations actualisées chaque semaine. Non seulement cette extension répertorie les nouveaux liens dirigeant vers votre plateforme, mais elle a aussi l’avantage de vous fournir d’autres données instructives.

Pour se prémunir d’une pénalité manuelle ou d’une sanction algorithmique, il convient aussi de s’attarder sur les ancres de ses nouveaux liens. L’outil apporte un éclairage intéressant et aide à savoir si on peut continuer à travailler quelques expressions clés par l’intermédiaire d’ancres bien optimisées ou si à contrario il demeure préférable de glaner des backlinks tels que « cliquez ici » ou « lien suivant ». N’oublions pas qu’ils sont initialement utilisés pour permettre aux internautes d’accéder à des informations qu’ils recherchent. Ainsi, WP backlinks donne aussi satisfaction aux propriétaires de sites qui veulent connaître les sites partenaires ou forums leur rapportant le plus de visiteurs. En outre, l’extension développée par le très estimé Kevin Richard indique le statut Dofollow / Nofollow de chaque lien. Seule réserve que l’on peut émettre, il faut passer à la version Premium pour bénéficier des meilleures fonctionnalités.

 

3. Premium SEO Pack

Un autre couteau suisse qui est susceptible d’attirer l’attention des référenceurs comme des e-commerçants en quête de visibilité. Il s’agit du plugin baptisé Premium SEO Pack, un outil qui donne la possibilité de gérer tout un tas de paramètres. On fait par exemple allusion à la compression de certains types de fichiers pouvant ralentir les pages d’un site, comme le propose déjà la troisième extension de notre guide. Après l’avoir installé, c’est également très simple de générer un sitemap.xml et d’intégrer les données de Google Analytics sur son tableau de bord WordPress. Vous désirez avoir la main sur le dofollow / nofollow de chacune de vos publications ? L’outil vous en donne l’opportunité sans oublier d’inciter ses utilisateurs de rediriger et surveiller les éventuelles pages 404. On note toutefois un bémol qui gênera à coup sûr les personnes qui ne font pas familières avec la langue de Shakespeare : aucune traduction française n’est disponible à l’heure où nous rédigeons ces lignes.

 

4. Rank Math

Il s’agit tout simplement d’un plugin SEO qui compile différents modules voués à améliorer le référencement naturel d’un site WordPress. L’installation donne par exemple la possibilité de suivre son classement sur différents mots-clés relatifs à son activité digitale. Ensuite, il se révèle ergonomique pour configurer les balises de données structurées à chaque nouvelle publication et pour tout type de page. Par exemple, si vous gérez une entreprise proposant des services dans les villes de Lille et Paris, il sera pertinent d’intégrer dans le code HTML de vos pages des balises de données structurées indiquant que les villes couvertes sont ces dernières. L’intégration de ces données structurées géographiques permettra d’optimiser votre référencement local. La fonctionnalité de suggestion de liens internes n’est pas non plus dénuée d’intérêt, en particulier pour ceux qui ne maîtrisent pas les rouages du maillage interne.

 

5. Broken Link Checker

Les petites boutiques, les sites vitrines et les nouveaux blogs qui n’ont que quelques pages ne sont pas forcément concernés par ce genre d’extension WordPress dans la mesure où leurs administrateurs peuvent souvent constater par eux-mêmes l’éventuelle présence de liens défectueux. Pour tous les autres qui représentent la majorité des entreprises présentent sur internet, l’installation de Broken Link Checker est largement conseillée ! Elle a l’atout d’être gratuite et s’avère particulièrement précieuse pour l’image de votre site web comme pour votre référencement. Un internaute qui se balade de contenu en contenu et qui atterrit sur une erreur 404 a de fortes chances de ressentir de la frustration… et tout simplement de quitter votre site web, d’autant plus que l’offre gargantuesque disponible sur internet aujourd’hui lui permettra sans doute facilement d’obtenir l’information qu’il souhaite chez l’un de vos concurrents. En outre, la multiplication des liens cassés peut enrayer le maillage interne et complexifier la compréhension de l’architecture de votre site par les robots lorsqu’ils le scannent. Il vous suffit de consulter ce dossier pour vous en convaincre.

 

6. Really Simple SSL

Votre site internet ne fonctionne toujours pas en HTTPS ? La technologie impacte elle aussi le référencement et les plateformes qui ne bénéficient pas de ce protocole de sécurité sont susceptibles d’être désavantagées. Le moteur de recherche d’origine américaine l’a clairement annoncé dans un billet de blog il y a un peu plus d’un an. L’installation du plugin pour WordPress Really Simple SSL permet d’activer SSL en un seul clic. Néanmoins, elle n’affranchit pas l’utilisateur d’obtenir par lui-même le fameux certificat, le plus fréquemment octroyé gratuitement par les hébergeurs de sites.

 

7. Imagify

Google Image représente un potentiel d’audience à ne pas négliger. Ainsi, les propriétaires de sites internet qui veulent mettre toutes les chances de côté pour apparaître dans les premiers résultats de recherche et accroître leur nombre de visiteurs ont tout intérêt à optimiser les illustrations qui enrichissent leurs contenus textuels. Pour ce faire, difficile de ne pas leur préconiser l’installation de l’extension Imagify pour WordPress. Son outil d’optimisation à la volée va sans doute faire gagner du temps à beaucoup d’entre vous !

 

À lire également : Quel est le rôle du développeur wordpress ?

Xavier Rédaction

Add comment