Geekehome

Pour ou contre le Material Design ?

Framework designé par Google, le

Material design* permet de créer des expériences visuelles et des applications digitales à la pointe de la technologie. Ce nouveau langage de conception a su s’imposer ces dernières années, surtout avec la démocratisation des applications Android. Véritable support de création mariant l’imagination à la magie, le Material design repose sur la réalité tactile issue de la réflexion sur le papier et l’encre.

C’est un langage visuel pour les utilisateurs répondant sur les principes classiques d’un bon design. Voyons quel est le pour et le contre de cet outil de création qui met en avant l’expérience utilisateur.

* L’agence UX Usabilis a donné une définition très complête du Material Design dans son lexique UX : Qu’est-ce que le Material Design ?

Des changements dont les utilisateurs ont besoin

Inspiré du Flat Design, Google a décidé de développer son propre langage de design afin que tous ses supports soient à jour graphiquement et procurent ainsi à tous ses utilisateurs une expérience des plus confortables. Le fait d’introduire des ombres dans le design a eu un fort impact sur l’utilisation des interfaces. Les objets devenant tridimensionnels, les utilisateurs apprécient les évolutions sans cesse réalisées depuis:

  • Contenu davantage minimaliste et facilement compréhensible
  • Gain de temps pour les utilisateurs, pouvant ainsi saisir l’idée à l’aide d’icônes et d’images simples
  • Amélioration de l’UX du fait que les éléments se chargent plus rapidement
  • Le contenu s’affichant sur tous les supports et n’importe quel appareil
  • L’animation pour les solutions web est davantage développée

Voici une vidéo explicative sur le Material design et sa bilbiothèque open-source permettant de concevoir des interfaces toujours plus intuitives et faciles d’usage.

Le Material Design présente-il des inconvénients ?

Annoncé en 2014, le Material Design commence à dater et des évolutions semblent encore nécessaires. Aussi, il importe de savoir quand faut-il utiliser le Material design ? À qui sont destinées les applications de Google ? Certes pour le plus grand nombre des utilisateurs. Encore faut-il pouvoir appréhender l’outil rapidement et facilement. Or, cela demande de faire des compromis pour les utilisateurs. Le fait d’épurer les interfaces aux fonctionnalités et informations minimalistes, on gagne en lisibilité, mais on perd en productivité pour les utilisateurs avancés.

Quant aux animations, l’apanage de Google Material design, s’avèrent souvent mal comprises,sachant que l’objectif premier est de s’assurer qu’elles apportent en définitive un plus dans la compréhension des interactions homme-machine. Le but étant de founir aux utilisateurs une expérience pratique et compréhensible par tous.

Parmi les inconvénients du Material design, les animations sont energivores. C’est pourquoi, il convient de les utiilser avec parcimonie afin d’éviter d’une part le ralentissemement des performances et d’autre part de vider rapidement la baterrie des appareils mobiles. Aussi toute application nouvelle est source de big vis-à-vis des différents rendus possibles dun périphéric à un autre.

En conclusion, il semble que le Material design regoupe plus davantages que d’inconvénients, toutefois il est conseillé de l’utiliser à bon escient. Et si au premier abord il paraît être pour beaucoup la solution parfaite, il présente tout de même quelques faiblesses.

 

À lire également : Comment se former en ergonomie Web ?

Xavier Rédaction