Geekehome

Définition du SXO

Acronyme de Search expérience optimization (Optimisation de l’expérience de recherche),

le SXO est une pratique qui prend en compte de nombreuses techniques permettant d’optimiser l’expérience utilisateur, depuis la recherche jusqu’à la conversion. Il faut comprendre qu’est ajoutée à l’UX, ou expérience utilisateur, l’optimisation des sites pour les moteurs de recherche, donc le SEO. Et le but visé est d’obtenir un taux de conversion plus important.

On peut simplement résumer le SXO comme une stratégie marketing à partir de laquelle des visiteurs sont attirés via le SEO, puis convertis et fidélisés par l’UX.

Le SXO pour la mise en place d’une expérience utilisateur personnalisée

 

L’avènement du SXO permet aujourd’hui de faire un marketing digital plus poussé qui est essentiel à une entreprise soucieuse de prendre une longueur d’avance sur la concurrence. C’est surtout une pratique qui aboutit à la mise en place d’une expérience utilisateur personnalisée.

Même si le digital s’est beaucoup développé ces dernières années, il est parfois difficile pour les marques de faire ce qu’il faut pour attirer les internautes sur leur site afin que ces derniers découvrent leurs offres de produit ou service. Et les choses sont plus compliquées quand il s’agit de les convertir en client. Mais avec le SXO, les marques ont plus de chance d’augmenter leur clientèle car cette technique améliore significativement l’expérience utilisateur. A cet effet, elle tient compte de plusieurs paramètres, comme la création de graphismes accrocheurs et de couleurs harmonisées, la mise en place de boutons d’appel à l’action aux formes captivantes et une mise en page intelligente des textes et images. Avec le SXO, on veille à ce que l’utilisateur apprécie chacune des secondes qu’il passe sur un site. Aussi, tout est mis en œuvre pour qu’il trouve rapidement l’information qui l’intéresse.

Les éléments à considérer pour bien appréhender le SXO

De nombreuses notions sont à considérer pour bien appréhender le SXO.  Le SEO en fait partie. Pour optimiser un site, il est en effet nécessaire que la recherche soit prise en compte. Et cela passe par la création d’un contenu qui répond aux conditions techniques permettant à un site d’apparaitre dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Un travail méticuleux doit être fait à cet effet sur différents paramètres, notamment les balises HTML et l’insertion des mots-clés.

La prise en compte du content marketing est également une exigence pour un SXO parfait. Le contenu créé doit comporter les informations appropriées en fonction du public cible. L’ergonomie est une autre notion à considérer au SXO. Car il est important de faire en sorte que la navigation soit aisée sur le site traité. La notion architecture est aussi à prendre en compte au SXO. Il est notamment important que l’utilisateur ne perde pas un temps fou sur une page. Aussi, il faut que l’information soit lisible et visible à l’endroit où l’internaute a l’habitude de se rendre sur le site pour s’informer.

Sachez également qu’on ne peut parler de SXO sans évoquer le design. Le but est de créer sur le site un environnement esthétique qui séduira très vite l’utilisateur. Ainsi, ce dernier prendra plaisir à y naviguer.

Comment mettre en place une stratégie SXO efficace ?

Lorsqu’une stratégie SXO est efficace, l’expérience utilisateur ne peut qu’être optimale, avec comme incidence la satisfaction immédiate des besoins des internautes. Comprenez d’ailleurs que le but principal de cette stratégie est de faire en sorte qu’une réponse soit apportée à l’internaute dans les meilleurs délais. Si un visiteur arrive sur votre site après une requête effectuée sur Google, il faudrait qu’il trouve l’information dont il a besoin au bout de 10 secondes au plus, ce qui n’est pas facile. Mais il est possible d’y arriver en réalisant des tests A/B qui permettent de déterminer la landing page la plus pertinente pour les utilisateurs.

Dans le cadre de la mise en place d’une stratégie SXO efficace, il est nécessaire d’inciter les visiteurs à rester sur le site, ce qui est possible avec le « Kill the search ». Il s’agit d’une démarche dont la finalité est de veiller à ce que les internautes présents sur le site continuent d’y faire leurs recherches et n’aillent pas ailleurs pour d’autres requêtes.

La réalisation d’un diagnostic de SEOUT (SEO Usability Testing) du site est également une nécessité. Son but est d’améliorer l’expérience utilisateur offerte aux internautes. L’exécution de ce test impose toutefois le respect de quelques étapes. La première est de créer un scénario User friendly par la conception d’un cheminement virtuel de l’internaute lorsqu’il arrive sur le site. On se met donc à la place du visiteur, ce qui permet de se faire une idée de ses forces et aussi de ses faiblesses. La deuxième étape est de choisir des landing pages pertinentes et de les optimiser pour les moteurs de recherche ainsi que pour les visiteurs. La dernière est l’utilisation d’un maillage sémantique efficace.

Notez qu’une bonne stratégie SXO ne peut être mise en place si les titres et les meta descriptions du site ne sont pas optimisés. Il est particulièrement important de faire attention au titre qui a une incidence sur le référencement naturel. Ce n’est cependant pas le cas des meta descriptions qui n’ont pas d’impacts sur le positionnement d’un site dans les résultats des moteurs de recherche. Cela ne veut cependant pas dire que les meta descriptions doivent être négligés. Pour une bonne stratégie SXO, il est impératif de bien les optimiser afin d’attirer les visiteurs. La conséquence directe c’est une augmentation du taux de clics, un paramètre que Google considère en matière de SEO.

 

 

 

Xavier Rédaction