Geekehome
HDMI vers USB

Conversion HDMI vers USB : des outils simples et efficaces à utiliser

HDMI vers USB

Il est possible de convertir un HDMI en USB, ce que de nombreuses personnes ignorent. Et cette action est facile à réaliser, même si ce n’est pas aussi simple que d’effectuer le branchement d’une caméra HDMI sur un ordinateur. L’utilisation d’un outil dédié est toutefois nécessaire pour faire cette conversion.

Existence d’un adaptateur/convertisseur HDMI vers USB

Pour de nombreuses raisons, on utilise des enregistreurs HDMI ou d’autres moyens permettant de mettre des sources HDMI sur un ordinateur. Il est courant de voir certaines personnes se servir de leur PC ou ordinateur portable comme un grand écran pour leur appareil photo ou comme un écran de télévision pour un appareil sans écran. Pour d’autres, le besoin est d’enregistrer ou de diffuser le contenu de leur source HDMI. Dans tous les cas, les gens obtiennent gain de cause avec les cartes de capture HDMI basées sur USB d’Epiphan. Vous aussi, vous pouvez obtenir ce que vous voulez en misant sur les cartes de capture vidéo USB 4K Epiphan AV.io HD et Epiphan AV.io sans pilote. Et pour bénéficier d’une capture parfaite avec 0% de perte, le choix du DVI2USB 3.0 est envisageable, une solution qui assure un contrôle total de l’espace colorimétrique. Il est utilisé le plus souvent pour les applications industrielles et médicales.

Par quoi commencer pour convertir HDMI en USB ?

Pour aller vite, il est préférable d’utiliser une solution faisant partie de la famille AV.io. Optez ainsi pour AV.io 4K qui est parfaitement indiqué pour convertir les signaux 4k UHD de HDMI en USB à 30 fps. En outre, il est possible de capturer une vidéo 1080p à 60 fps avec AV.io HD et AV.io 4K. Et il y a seulement 1 à 2 images en ce qui concerne le transfert des données sur le bus USB. En plus, ces cartes capturent l’audio HDMI intégré. Cela dit, vous bénéficierez d’une capture audio et vidéo de grande qualité et en très peu de temps, qu’il s’agisse de faire la conversion à partir d’un ordinateur portable, d’une PS4 Pro ou Xbox One S, d’une caméra 4K, d’une caméra vidéo, d’un périphérique intégré ou d’un reflex numérique.

Dans la famille AV.io, on trouve des cartes de capture vidéo simples à utiliser. En effet, il suffit de connecter la source à un AV.io HD ou AV.io 4K et de connecter ensuite le câble USB à un port USB d’un ordinateur. Grâce à des outils intégrés, comme la Caméra de Windows ou tout autre outil de capture vidéo, il est possible d’afficher, d’enregistrer et de diffuser la vidéo. La compatibilité de ces outils avec Linux, Windows ou Mac OS est une réalité.

Le fonctionnement des solutions HDMI vers USB est-il correct ?

Certains utilisateurs d’AV.io HD et d’AV.io 4K, totalement satisfaits, ont laissé des commentaires sur ces produits. On retient qu’ils fonctionnent bien. Ils trouvent aussi suffisamment lourd le boîtier en aluminium. Pour eux ces produits sont bien élaborés et sont indiqués pour une utilisation prolongée et répétée. Ils ont également été convaincus par la qualité de la capture, et apprécient le fait qu’il y ait peu de retard.

Mais si vous avez l’intention d’utiliser ces solutions, l’idéal est d’examiner en détail les points mis en avant par ces utilisateurs satisfaits afin de vous faire votre propre opinion. Aussi, vous cernerez mieux leurs différences avec d’autres produits du genre.

Moins de travail dans le cadre de la capture d’une vidéo brute

Dans le cadre d’une capture vidéo brute, les ordinateurs ne fonctionnent pas aussi bien que lorsqu’il s’agit d’une carte de capture Epiphan. Et ça, de nombreux utilisateurs l’ont remarqué.

Il existe des solutions de capture vidéo qui compressent votre vidéo dans un conteneur, comme Motion JPG ou H.264. Ainsi, la vidéo devient assez petite pour être sur un bus USB 2.0, un support dont le taux de transfert de données maximum est de 60 Mo/s. Quand la vidéo sera sur votre ordinateur, le processeur graphique la décompressera et la recodera en tenant compte de vos paramètres de codage. Une vidéo pré-compressée de ce type ne fournit pas les détails perdus lors de la compression.

Par contre, avec les cartes de capture HDMI AV.io Epiphan, des données de pixels brutes sont envoyées à votre ordinateur par USB 3.0. Le transfert maximal est de 640 Mo/s. Après réception du flux, il n’est plus nécessaire de le décoder, ce qui évite du travail supplémentaire.

Il est préférable d’opter pour la capture vidéo brute qui est une garantie de qualité optimale. Cela est en partie dû à une non-compression du signal de données. Lorsque le signal vidéo n’est pas compressé et qu’il n’y a pas de perte visuelle, son traitement est possible comme vous le voulez. Vous avez la possibilité d’utiliser les valeurs par défaut de votre logiciel de codage. Vous pouvez aussi enregistrer votre vidéo en conservant ses détails pour une édition post-production ou encoder pour le streaming. Comprenez que de nombreuses options s’offrent à vous.

Xavier Rédaction